Nos bureaux

Poste de travail

Ordinateur de bureau

La posture assise au travail


Une bonne posture assise est une posture qui répartie le poids de façon équilibrée sur les différentes structures de la colonne vertébrale et qui positionne les articulations périphériques (épaule ou poignet, par exemple) dans des positions qui sont mécaniquement avantageuses.  Ceci permettant de réduire le risque de blessure de sur-utilisation lié au travail.


L’aménagement ergonomique de votre poste de travail est un élément important dans l’adoption d’une bonne posture à l’ordinateur.  Par contre,  l’adaptation du poste de travail n’est pas à lui seul responsable de l’adoption et du maintien d’une bonne posture.  Chacun doit faire un effort conscient pour apprendre à adopter une bonne posture et à la maintenir.
Par exemple, on peut avoir la meilleure chaise d’ordinateur sur le marché, mais y adopter une posture affaissée et ainsi quand même développer des douleurs.


Qu’est-ce que la meilleure posture?
La posture ‘parfaite’ peut varier en fonction des différences anatomiques entre les personnes. Voici toutefois certains points qui s’appliquent pour tous (voir annexe 1) :

  • Vos pieds doivent toucher au sol. Utilisez un appui-pied au besoin. Ceci permet de réduire le poids de votre corps sur la colonne vertébrale;
  • Votre pubis, votre sternum et vos joues devraient être sur une même ligne verticale;
  • Le poids devrait être réparti également entre le pubis et les ischions;
  • Les appuis-bras ne doivent pas vous empêcher de vous approcher de votre bureau et lorsqu’appuyés, vos coudes devraient être fléchis à environ 90 degrés;
  • Le cadre supérieur de l’écran devrait arriver environ à la hauteur des yeux afin d’avoir le regard légèrement vers le bas pour regarder l’écran (N.B. Les ordinateurs portables sont généralement trop bas. Utilisez un support.).

N’oublions pas que le corps humain n’est pas fait pour rester immobile durant des heures. Il est important de bouger régulièrement en variant les tâches de travail si possible ou en prenant des micro-pauses (30 secondes toutes les 30 minutes) pour s’étirer, par exemple.
(Voir annexe 2 pour exemples d’étirements)

Références : https://www.usherbrooke.ca/reussir-en-sante/fileadmin/sites/reussir-en-sante/documents/Environnement_travail-etude/poste_de_travail_ergonomique.pdf

http://www.travailsecuritairenb.ca/docs/officefrdist.pdf

http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/500/Documents/DC_500_114_web1.pdf

 

Annexe 1 - Posture


Annexe 2 – Étirements au bureau

 

Ordinateur portable

Ordinateurs portables


Une attention particulière doit être donnée pour l’utilisation des ordinateurs portables. L’écran trop petit et trop bas favorise la posture avec tête projetée vers l’avant.


L’ordinateur portable à l’avantage d’être … portable! Mais cela peut au contraire être un défaut. Le format de l’ordinateur portable favorise une utilisation peu ergonomique de celui-ci. Évitez d’utiliser votre ordinateur portable sur le divan ou dans votre lit, car ceci favorise une posture avec trop de flexion cervicale.


L’utilisation de la surface tactile pour le contrôle de la souris est sous-optimal sur le plan ergonomique et prédispose aux tendinites (tant aux épaules qu’aux coudes ou aux poignets) Pour une utilisation optimale de l’ordinateur portable, utilisez un support pour élever la hauteur de l’écran. Il est par conséquent recommandé d’utiliser un clavier et une souris externe pour avoir le positionnement optimal aux épaules, coudes et poignets. (Voir annexe 2)


Qui parle d’ordinateur portable parle également de transport d’ordinateur portable. Ceux-ci sont heureusement de plus en plus légers, mais n’oublions pas les principes d’ergonomie durant le transport. Comme pour tout effort de soulèvement, évitez les torsions du dos et pliez les genoux si nécessaire lorsque vous chargez ou déchargez votre portable de votre voiture.


Le sac en bandoulière est à la mode, mais n’oubliez pas que tout le poids est ainsi sur une seule épaule. Engagez bien vos muscles scapulaires pour soutenir le poids du sac. Si malgré cela, les douleurs persistent, considérez l’utilisation d’un sac à dos classique pour le transport de votre portable.


Références :


http://www.travailsecuritairenb.ca/docs/officefrdist.pdf
http://www.cnesst.gouv.qc.ca/Publications/500/Documents/DC_500_114_web1.pdf
 

Posture, téléphones et tablettes

Posture, téléphones et tablettes


Le terme ‘text neck’ a fait son apparition il y a quelques années dans le monde médical, suite à la publication d’une étude par le Dr Hansraj, stipulant que les postures utilisées pour la lecture du téléphone cellulaire augmentent le travail des muscles du cou pour supporter le poids de la tête.

L’article en question est très alarmiste et parle d’une épidémie mondiale de ‘text neck’ mais ne rapporte qu’un modèle biomécanique et n’a pas étudié une population humaine. La situation réelle n’est probablement pas aussi alarmante que ce qui est décrit dans l’article, mais il n’en est pas moins important d’adopter des bonnes postures lors de l’utilisation de nos tablettes et téléphones. Évitez d’avoir la tête trop penchée vers l’avant pour lire vos communications. Élevez un peu votre téléphone et abaissez les yeux plutôt que votre cou.

Comme pour l’utilisation d’un ordinateur, évitez de maintenir la même position pour une période trop prolongée. Prenez des micro-pauses fréquemment.


Pour épargner vos pouces, tentez d’utiliser vos deux mains pour taper, plutôt que de toujours utiliser votre main dominante.


Références
https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2014/11/20/text-neck-is-becoming-an-epidemic-and-could-wreck-your-spine/


http://www.denisfortier.ca/single-post/2016/04/25/Conseils-dun-physio-pour-les-accros-du-texto

 

Prendre un rendez-vous
819 374-4995

Inscription KIN Activ
819 840-4985

Réservation en ligne