Nos bureaux

Physiothérapie Activ

Maux de tête

Maux de tête d'origine cervicale

 

Une dysfonction au niveau des trois premières vertèbres cervicales peut engendrer non seulement de la douleur locale à la base du crâne, mais aussi des maux de tête d'origine cervicale.  Typiquement, le mal de tête se localise à la région occipitale, c'est-à-dire à l'arrière de la tête, sans toutefois s'y limiter.  Plusieurs structures peuvent être sources de douleur:

  • On parle souvent de névralgie d'Arnold, condition où les nerfs qui originent des segments cervicaux C1 à C3 sont irrités ou inflammés;
  • Lorsqu'elles sont bloquées ou inflammées, les facettes articulaires de C0 à C3 peuvent irradier sur le dessus de la tête, au front, aux tempes et à l'arrière du crâne;
  • Ajoutons l'impact de la musculature du visage et de la région cervicale.  En effet, un point gachette au niveau entre autres du masseter, du temporal, des scalènes ou des trapèzes peut référer de la douleur à la tête.  Les muscles sous-occipitaux trop tendus enserrent les nerfs sous-occipitaux qui innervent le crâne.

L'analyse en thérapie manuelle permet d'identifier quelle est la cause des symptômes.  Le traitement est orienté pour diminuer les raideurs articulaires, dégager les tensions musculaires et calmer les terminaisons nerveuses irritées.  

Favoriser un bon contrôle musculaire au niveau des stabilisateurs cervicaux est l'élément clé pour éviter les rechutes.  Il a été prouvé qu'une majorité de sujets présentant des céphalées ont un déficit de force et d'endurance au niveau des courts fléchisseurs du cou et que la ré-éducation musculaire de l'unité stabilisatrice cervicale réduit considérablement les maux de tête et les douleurs cervicales.

Une évaluation de l'articulation de la mâchoire et de la relation crâne/bassin complète l'analyse des causes de céphalée.  Par exemple, un problème de mâchoire ou une solide chute sur les fesses peut amener la région cervicale haute à compenser et déclencher des maux de tête.