Nos bureaux

Physiothérapie Activ

Aiguilles sèches

Écrit par Catherine Berger-Lanouette, physiothérapeute

La puncture physiothérapique avec aiguilles sèches  (PPAS) - (ou Utilisation des aiguilles sous le derme - UASD) est une approche particulière à la physiothérapie utilisée depuis peu par certains physiothérapeutes certifiés du Québec.   La formation, qui s'échelonne sur un an, est offerte par l'Ordre Professionnel de la Physiothérapie du Québec (OPPQ) depuis 2013.   

Catherine Berger-Lanouette offre ce service chez Physiothérapie Activ

 

La PPAS est une technique particulièrement efficace pour diminuer les tensions musculaires et favoriser la guérison des tissus.  Elle fait partie d'un plan de traitement complet visant à réduire la douleur et retrouver la fonction.

Cette technique thérapeutique consiste à utiliser des aiguilles stériles de petit calibre dans les muscles afin de produire les effets neurophysiologiques qui stimulent la réparation des tissus et diminuent la douleur et l’inflammation.

Elle diffère de l’acupuncture parce qu’elle travaille sur les structures musculaires et non selon le système des méridiens.  Les effets recherchés visent spécifiquement les blessures musculo-squelettiques et non une réaction de nature systémique.  De plus, la PPAS a recours à des aiguilles pleines et n'implique pas l'injection d'une substance dans les tissus. 

Le physiothérapeute qui utilise cette technique possède une connaissance approfondie de l’anatomie et de l’asepsie afin de maximiser les effets du traitement et rendre cette pratique des plus sécuritaires.

Lors du travail à l’aiguille, il est possible de ressentir une douleur localisée, voire même de petites secousses musculaires. La sensation ressentie est très variable d’une personne à l’autre et selon la nature des structures traitées. Parfois les effets du traitement sont immédiats, alors que chez certaines personnes, ils sont obtenus quelques jours plus tard.

Les aiguilles sous le derme sont particulièrement efficaces pour soulager :

  • la douleur et l`inflammation
  • les tensions musculaires et syndromes myofasciaux
  • les maux de tête et les migraines (action sur les déclencheurs)
  • les tendinites, bursites, épicondylites
  • les entorses
  • les cervicalgies, dorsalgies, lombalgies
  • la fasciite plantaire et l'épine de Lenoir.

Lors de l'évaluation de votre condition en physiothérapie, n'hésitez pas à demander si la puncture physiothérapique peut vous aider!